fbpx

Le commerce de détail, de bouleversements en chambardements

Difficile d’identifier les tendances clés qui secouent à l’heure actuelle le monde du commerce de détail, tant les changements dans le domaine ont été nombreux et, surtout, d’importance au cours de l’actuelle décennie! La chute de certaines icônes du passé (Sears, pour n’en nommer qu’une seule!), la montée en force du commerce en ligne, l’arrivée des milléniaux qui forment le plus grand contingent de consommateurs en Amérique du Nord : autant de facteurs qui ont contribué, et qui continuent toujours à le faire, à remodeler en profondeur le commerce de détail. Puisque 2018 tire à sa fin, que 2019 pointe le bout du nez et que la décennie 2020 suit tout près derrière, à quoi doit-on s’attendre dans les mois à venir, en matière de tendances lourdes dans le secteur?

La tyrannie de l’expérience

Les magasins physiques (brick and mortar) ne sont pas morts, loin de là! Comme le fait valoir le cabinet KPMG dans un récent rapport[1] à ce sujet, 90 % des ventes seront réalisées encore et toujours entre les quatre murs d’un établissement commercial. Mais ne vous méprenez pas, en franchissant le seuil d’un magasin, le consommateur du nouveau millénaire en veut davantage pour son argent et, surtout, pour son temps! Simplement dit, le client viendra à votre rencontre s’il perçoit qu’il a de bonnes raisons de le faire, et s’il peut y vivre

Authenticité, authenticité, authenticité…

Constamment branchés sur le monde par l’intermédiaire de leurs nombreux points de connexion dans l’univers virtuel, les milléniaux carburent au vrai. Transparence, éthique, engagement social : ces mots sont gravés dans leur esprit et pointent sur leurs lèvres à chaque expérience d’achat. Une étude3 menée par le cabinet Nielsen révèle que 66 % des consommateurs, tous profils sociodémographiques confondus, sont disposés à dépenser davantage, lorsqu’il s’agit des produits ou des services d’une entreprise qui promeut les principes de la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE). Dans le seul cas des milléniaux, ce pourcentage grimpe à 73 %! Dans un domaine, le commerce de détail, souvent associé aux mauvaises pratiques en la matière, des efforts supplémentaires seront à fournir sur ce plan.

Ici et maintenant

Enfants de l’instant présent, les milléniaux désirent, voire même exigent, une interaction presque immédiate avec les entreprises avec lesquelles ils font affaire. On peut se désoler d’un tel état de fait, mais c’est la réalité dans laquelle nous vivons aujourd’hui! Une enquête4 du site Internet Salesforce.com révèle que les deux tiers des milléniaux s’attendent à recevoir une réponse immédiate dans leurs échanges virtuels avec une entreprise. Et s’ils vivent assurément le moment présent, les milléniaux préfèrent encore davantage le fait de ne pas avoir à trop réfléchir à ce qu’ils souhaitent ou à ce qu’ils veulent. De fait, toujours selon Salesforce, 76 % des consommateurs désirent que les entreprises anticipent leurs besoins et leurs attentes! On comprendra dès lors toute l’importance que prennent actuellement les mégadonnées et l’analytique d’affaires afin de mieux cerner la vraie nature du consommateur actuel.

La décennie 2010 qui s’achèvera sous peu aura été marquante pour le commerce de détail. Le typhon technologique qui a frappé le domaine d’affaires a déjà fait de nombreuses victimes, même parmi celles qu’on croyait les plus solides. Mais ce même typhon amène également les entreprises qui ont à ce jour survécu à la tempête à reconsidérer leurs manières d’être et de faire, histoire de garantir leur survie et leur prospérité futures. Votre entreprise maîtrise-t-elle les facteurs clés de succès énoncés plus haut? À vous d’y voir, et plus tôt que tard!

Découvrez les stratégies à mettre en place pour faire face à ces bouleversements à l’École des dirigeants HEC Montréal.

Entre autres, ces formations pourraient grandement vous intéresser:

 

Programme SAQ – HEC Montréal en commerce de détail

5 lundis soirs et 5 mardis dès le 14 janvier 2019

 

Programme intensif de marketing électronique : développez une stratégie 360°

6 mardis dès le 19 mars 2019

 

[1] KPMG, Global retail trends 2018. Mars 2018.

2 Nike news

3 Nielsen

4 Salesforce research

 

 

 

Les mégadonnées, pour sortir vivant de la jungle du commerce de détail!

Le consommateur du XXIsiècle est un papillon! Il est volage et virevolte dans l’univers numérique, tâtant du bout de ses antennes les dizaines de sites Internet des entreprises qui l’intéressent. Les observateurs du domaine d’affaires du commerce de détail le confirmeront : de nos jours, il est de plus en plus difficile de faire en sorte que ce papillon se pose et revienne toujours au même endroit… À ce jeu, les mégadonnées (big data) et leur utilisation judicieuse seraient-elles la nouvelle fragrance qui saura attirer ce capricieux client? De quelle manière les mégadonnées peuvent-elles aider les entreprises à tirer leur épingle du jeu dans cette faune bigarrée?

Connaître et comprendre le client

Chaque jour, nous laissons dans l’écosystème virtuel de multiples traces par l’entremise d’une foule de points de contact, qu’il soit question du téléphone intelligent, des réseaux sociaux ou du site Internet d’un commerce de détail. Pour ces entreprises, ces traces virtuelles, ces informations laissées par les consommateurs peuvent constituer une véritable mine d’or, à condition de pouvoir exploiter ces dernières judicieusement. En agrégeant l’ensemble de ces données et en analysant finement celles-ci, l’analytique d’affaires peut ainsi mettre en lumière et établir les comportements et les habitudes de consommation des consommateurs. Qui sont vos meilleurs clients? Quel est leur portrait sociodémographique? Quel est le meilleur moment pour les joindre? Qu’est-ce qui les motive à acheter? Quand le font-ils, et pour quel montant? Autant de précieuses informations à récolter, qui vous permettront de mieux répondre aux attentes de vos clients, de favoriser leur rétention et, qui sait, d’en séduire d’autres!

Améliorer l’expérience de magasinage

Si le commerce en ligne a connu une poussée fulgurante au cours de la dernière décennie, le bon vieux magasinage a toujours la cote auprès d’une bonne proportion de la population. Mais cela ne signifie pas pour autant que les entreprises œuvrant dans le commerce de détail doivent attendre les consommateurs de manière passive et désintéressée. Bien au contraire! Si le client est aujourd’hui si volage, c’est qu’il est exigeant. Et à ce titre, l’expérience en magasin est tout aussi importante que la présence sur le web et sur les réseaux sociaux. L’analytique d’affaires et les mégadonnées peuvent à coup sûr contribuer à accroître l’expérience en magasin. Certaines entreprises s’appuient aujourd’hui sur les données recueillies à partir de caméras et de capteurs de tout acabit afin d’analyser le comportement des clients à l’intérieur de l’établissement. Une telle initiative permet à ces commerçants d’agencer la disposition physique des lieux de manière à favoriser, par exemple, les ventes croisées, ou à améliorer la gestion des files d’attente, pour ne nommer que ces deux domaines d’application.

Réduire les coûts

Le commerce de détail d’aujourd’hui, c’est une jungle où la concurrence est sans pitié, où les plus gros chutent parfois (parlez-en à Sears!) et où la pitance — entendre ici le profit — est parfois bien maigre! À ce titre, le contrôle des coûts est sans conteste l’un des éléments clés de la survie d’une entreprise dans cet impitoyable environnement. Une fois de plus, l’analyse fine des données relatives à la demande et aux achats peut à terme aider les commerçants à identifier les moments forts du mois, de la saison ou de l’année, permettant ainsi une planification plus adéquate du personnel. Et puis, rien de plus onéreux pour le marchand que des produits qui dorment sur les tablettes de l’entrepôt : un examen attentif des mégadonnées et les algorithmes développés en analytique d’affaires peuvent également aider à se faire une idée plus précise des besoins en matière de gestion de la logistique et de l’inventaire.

Tout cela semble bien loin? Détrompez-vous! Vous êtes déjà dans la jungle et vos concurrents vous surveillent du coin de l’œil! Alors, ne tardez plus, et dotez-vous des outils technologiques et informationnels modernes afin de survivre dans cet environnement hostile!

Découvrez les stratégies à mettre en place pour faire face à ces bouleversements à l’École des dirigeants HEC Montréal.

Participez à ce programme pratique conçu pour les gestionnaires de commerces de détail :

Programme SAQ – HEC Montréal en commerce de détail

5 lundis soirs et 5 mardis dès le 14 janvier 2019

 

Consultez nos formations dans le domaine du Big Data et intelligence d’affaires 

Le programme du Virage numérique, un programme d’accompagnement gratuit pour les détaillants

Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) en collaboration avec le Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) propose un programme d’accompagnement gratuit pour les PME québécoises du commerce de détail afin de les aider à se doter d’une stratégie de ventes en ligne et de mettre en place un commerce en ligne performant.

Dans le cadre de  l’événement eCommerce-Québec 2018, au Palais des Congrès de Montréal, l’ équipe du programme Virage numérique des détaillants québécois en collaboration avec Futurpreneur ont présenté un panel de détaillants et d’entrepreneurs sur la thématique du Virage numérique.

 

 

Les panelistes :

  • Marie-Hélène David, cofondatrice et Vp de l’expérience client de Kanevas
  • Érica Athena Lebrun, co-fondatrice de Mme L’Ovary
  • William Plamondon-Huard, président-directeur général et cofondateur de Plantzy

Animatrices:

Sophie Dudot, Gestionnaire de communautés entrepreneuriales – Futurpreneur

Stéphanie Vennes, Directrice de projets numérique – Conseil québécois du Commerce de détail

 

 

 

 Ce programme valable à travers la province du Québec vous donnera les bonnes bases afin d’augmenter vos ventes en ligne. Un conseiller en transformation numérique prendra rendez-vous avec vous afin de :

  1. D’établir un diagnostic de votre situation;
  2. Développer un plan d’action personnalisé;
  3. Proposer des fournisseurs avec lesquels vous pourrez travailler;
  4. Vous accompagner lors de l’implantation de la solution dans votre commerce;
  5. En plus, vous aurez deux jours de formation en commercialisation
    pour bien faire connaître votre boutique en ligne.

Voici une retour d’expérience de quelques détaillants montréalais qui ont suivi le programme.

Afin de savoir si vous êtes éligible au programme leviragenumerique.com/Read more

Les nouveaux enjeux du commerce de détail

Les innovations de rupture et les nouveaux modèles d’affaires auront des effets importants sur vos activités. Afin d’en tirer profit, il est primordial de demeurer à l’affût de nouvelles tendances et des opportunités de votre secteur.

En effet, avec l’arrivée de l’internet des objets, vous aurez accès à une multitude de données qui vous permettront de développer votre marché, fidéliser vos clients, innover et créer les offres que vos nouveaux clients désirent. Mais encore faut-il comprendre les options en matière d’outils technologiques pour capter ces données et de bien savoir les analyser afin de mieux orienter le développement de stratégies et tactiques profitables.

Un autre enjeu majeur du secteur est l’explosion du commerce électronique. Bien que la majorité des achats soient encore faits en boutique, il est nécessaire de s’approprier sans tarder l’espace numérique afin d’élargir votre portée de ventes. Selon les dernières données canadiennes, 30% du commerce électronique se fait via les téléphones intelligents et de janvier à juillet 2018, les ventes au détail en ligne ont augmenté de 27%! Ces chiffres témoignent d’une tendance établie.

 

Read more

Les gagnants des prix reconnaissance eCommerce-Québec 2018

Prix eCommerce-Québec 2018 : Des prix pour célébrer l’innovation des cyberdétaillants du Québec !

Chaque année, le Conseil Québécois du commerce de détail (CQCD) désire souligner le travail des entreprises du commerce de détail qui se sont démarquées dans six catégories reliées aux nouvelles technologies. Une remise de prix qui vient confirmer le statut de leader de certaines entreprises dans leur déploiement technologique.

 

 Prix eCommerce-Québec 2018 – Les gagnants

 

1. Virage numérique de l’année : Groupe BMR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Souhaitant répondre aux demandes de sa clientèle, l’entreprise de quincaillerie et de rénovation le Groupe BMR a créé une expérience de magasinage omnicanale, avec plateformes eCommerce, afin de permettre à tous de se procurer les produits de quincaillerie et les matériaux dont ils ont besoin, qu’ils soient sur le chantier, au bureau, à la maison ou dans l’un des 325 magasins du Groupe.

 

2- Campagne marketing numérique de l’année : Ardène

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ardène a signé une entente exclusive à long terme avec la marque de vêtements et de style de vie, KENDALL & KYLIE au Canada. Ce partenariat marque la première collaboration à long terme entre un détaillant canadien et les sœurs Kendall et Kylie Jenner.

En plus d’apporter une nouvelle dimension à l’offre d’Ardène, l’entente renforce son leadership auprès de la génération Z. Le lancement a été soutenu par une importante campagne marketing en ligne et hors ligne.

Finalistes : Ardène, Maxi, Stokes

 

3- eCommerce International : Hoaka Swimwear

Elisabeth Rioux et Leopold turgeon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le succès de Hoaka Swimwear est phénoménal : De 500 maillots par mois au début, ses commandes s’élèvent maintenant à environ 7 000 pour la même période. Le nombre d’abonnés sur Instagram de sa fondatrice, Élisabeth Rioux, a quant à lui littéralement explosé : on compte aujourd’hui plus de 1,3 millions de personnes qui la suivent sur Instagram.

Finalistes : Hoaka Swimwear, Peel 3D, Bonlook

 

4- Action écoresponsable et impact social : Attitude

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au printemps 2005, Jean-François Bernier et Benoît Lord ont fondé l’entreprise ATTITUDE à Montréal. Tous les produits sont faits

d’ingrédients naturels de sources minérales et végétales ayant un impact minimal sur les familles et la planète. Ces produits sains sont développés avec les normes strictes de l’EWG (Environmental Working Group) en tête : pas de contaminants cancérigènes, aucun mutagène ou perturbateur endocrinien ni autres ingrédients inquiétants. Les produits sont aussi certifiés ECOLOGO® et PETA, hypoallergéniques, véganes et sans cruauté.

ATTITUDE a démarré ses activités en 2006 avec une sélection de huit produits d’entretien ménager. Aujourd’hui, l’entreprise compte 250 produits et bonifie son offre au gré de ses inspirations et compte une clientèle dans plus de 44 pays partout dans le monde.

Finalistes : Cartouches certifiées, Attitude, Mme Lovary

 

5- Campagne multimédia et influenceurs : Surplus RD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour sa première campagne, le détaillant de meubles Surplus RD montre qu’il n’entend pas se démarquer par la beauté de ses espaces. La publicité met en scène l’humoriste Jérémy Demay qui fait la grande virée des succursales. Les bons prix des succursales Surplus RD s’expliquent par les lieux qu’elles choisissent: de grandes surfaces de détail inoccupées ». En tout, 18 capsules ont été diffusées exclusivement sur Facebook.

Finalistes : Marché Goodfood, Surplus RD, Maxi

 

6. Expérience-client omnicanale : Structube

Structube

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec 50 magasins au Canada et une récente expansion aux États-Unis, Structube est un designer, fabricant et détaillant de mobilier dont la stratégie omnicanale a grandement contribué à la croissance des ventes des deux côtés de la frontière.

La stratégie gagnante de Structube? Combiner un design contemporain exclusif à une politique de prix agressive et étendre la marque de manière transparente sur tous les canaux.

Structube a triplé ses commandes en ligne. Ce bond énorme s’explique notamment par la multiplication du nombre de magasins d’un bout à l’autre du Canada, des efforts marketing décuplés, un virage numérique grâce à l’implantation d’un nouveau système informatique et le lancement d’un site web transactionnel pour le marché américain en 2016. Le nombre de produits est par ailleurs passé de 1200 à 4000.

Finalistes : Club Tissus, Structube, Cookit

 

 

Voici les membres du comité de sélection des Prix eCommerce-Québec 2018 :

  1. Patrick Balyan, producteur exécutif, YoutubeMTL
  2. Philippe Pâquet-de-Varennes, Vice-président, Ventes et marketing, Novatize
  3. Bernard Dalh, directeur créatif, Absolunet
  4. Léopold Turgeon, président-directeur général, Conseil québécois du commerce de détail
  5. René Desmarais,conseiller principal, Conseil québécois du commerce de détail
  6. Vanessa Lamétrie, Coordonnatrice des événements, Conseil québécois du commerce de détail

Prix reconnaissance eCommerce-Québec 2018

Prix eCommerce-Québec : Des prix pour célébrer l’innovation des cyberdétaillants du Québec!

Chaque année, le Conseil Québécois du commerce de détail (CQCD) désire souligner le travail des entreprises du commerce de détail qui se sont démarquées dans six catégories reliées aux nouvelles technologies. Une remise de prix qui vient confirmer le statut de leader de certaines entreprises dans leur déploiement technologique.

 

 Prix eCommerce-Québec 2018 – Les catégories

Voici les six catégories qui seront récompensées pour eCommerce-Québec 2018 ( les lauréats seront choisis par un panel de jury indépendant composé d’experts de l’industrie du eCommerce et des technologies numériques).

 

 

1. Virage numérique de l’année


Le projet numérique de l’année illustre de manière éloquente la réussite et la qualité numérique à tous les niveaux combinant une excellente utilisation des outils technologiques, un site internet d’une indéniable qualité et une intégration harmonieuse du numérique dans l’ensemble de l’organisation. Bref, nous récompensons la réussite pour un projet mené de main de maitre.

Finalistes :

  1. BMR
  2. Garneau
  3. Gosselin

2. Campagne marketing numérique de l’année


Le marketing numérique est en plein essor et ce prix vient récompenser l’utilisation la plus créative de la technologie mais appliquée à une campagne de marketing en ligne. Il faut rivaliser d’ingéniosité et avoir réussi une campagne d’impact pour être finaliste dans cette catégorie.

Finalistes :

  1. Ardene
  2. Maxi
  3. Stokes

3. Ecommerce International


Cette catégorie vise à reconnaître un détaillant qui a lancé avec succès ses opérations en ligne sur des marchés étrangers. Percer de nouveaux marchés est un double défi : non seulement cette ouverture est souvent signe de nouvelles opportunités, mais en même temps, il faut savoir se démarquer et se positionner avantageusement dans un marché qui ne nous est pas familier.

Finalistes :

  1. Hoaka Swimwear
  2. Peel 3D
  3. Bonlook

4. Action écoresponsable et impact social


L’action écoresponsable, tout comme l’empreinte sociale d’une entreprise est désormais un incontournable du paysage commercial. Cette catégorie vise à récompenser un détaillant qui a élaboré ou qui appuie des initiatives philanthropiques, caritatives ou socialement responsables afin de contribuer à la création d’une société meilleure.

Finalistes :

  1. Cartouches certifiées
  2. Attitude
  3. Mme Lovary

5. Campagne multimédia et influenceurs


Cette catégorie mettra en évidence un détaillant qui a su parfaitement intégrer les médias sociaux à sa stratégie de communication. Nous parlons ici d’un usage exceptionnel de réseaux d’influenceurs, de blogues et bien entendu des réseaux sociaux. Les entreprises qui figurent sur cette liste ont su intégrer harmonieusement et efficacement et de manière pertinente tous ces outils de communication dans un contexte d’affaires.

Finalistes :

  1. Marché Goodfood
  2. Surplus RD
  3. Maxi

6. Expérience client omnicanale


De nos jours, la réussite passe de plus en plus par une approche dite « omnicanale », c’est-à-dire une façon d’approcher et d’intéresser le client par différents moyens. Cette catégorie s’adresse à un détaillant qui a élaboré une stratégie variée et créative : elle commence sur le clavier du consommateur, se poursuit avec l’expérience

Finalistes :

  1. Club Tissus
  2. Structube
  3. Cookit

 


Les lauréats 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Read more

Copyright 2018 CQCD. Tous droits réservés.